Comment occuper vos enfants en avion ?

Dans tout juste un mois, j’embarque toute ma petite tribu (dont un petit bout de 18 mois dont ce sera le 1er voyage en avion) direction la Colombie, en Amérique du Sud. Un long périple de presque 24h (porte à porte) nous attend avec pas moins de 2 escales. Je vais donc vous donner quelques astuces pour que le voyage ne vire pas au cauchemar pour vous, parents mais aussi pour les autres passagers de l’avion.

« Quand est-ce qu’on arrive ? » L’avion vient à peine de décoller que votre chérubin trépigne déjà d’impatience d’arriver à destination. Pour éviter qu’il ne vous pose la même question toutes les 5 minutes pendant 5h voire même plus pour un vol long courrier, le seul mot d’ordre est l’AN-TI-CI-PA-TION. Une bonne préparation est la clé d’un voyage serein. Commencez par faire un inventaire de tout ce dont votre enfant va avoir besoin pendant le vol. Impliquez-le dans les préparatifs mais ménagez aussi quelques effets de surprise. Il sera d’autant plus enthousiaste lorsqu’il découvrira des jeux ou livres auxquels il ne s’attendait pas ! S’il est assez grand (6-7 ans), pensez à lui montrer sur un planisphère le trajet que vous allez effectuer en avion. Cela lui permettra de  visualiser et de concrétiser le trajet. D’autant que sur les vols longs courrier, il aura la chance de suivre le trajet de l’avion en temps réel sur un écran. Une belle occupation en soi !

Les occupations dépendent bien sûr de l’âge de vos enfants. La règle numéro 1, valable quel que soit l’âge de l’enfant, est de ne pas abattre toutes vos cartes d’un seul coup ! Hors de question de sortir les coloriages, les livres, les gommettes, la tablette et les scoubidous en même temps. Il faut échelonner pendant toute la durée du voyage et encourager l’enfant à aller au bout de son activité.

De 0 à 12 mois

Une bébé de cet âge-là dort beaucoup. Heureusement !  Les heures de vol seront occupées entre dodos, biberons, changes, câlins à papa et maman ou au doudou…. Certaines compagnies (en fonction des vols) proposent des nacelles (pour les bébés de moins de 10kg et de moins de 70 cm) que vous pourrez réserver au moment de l’enregistrement. Sinon, l’enfant devra voyager sur vos genoux, moins confortable pour bébé pour piquer un petit roupillon mais surtout pour les parents !

IMG_2395
Petit couffin mis à disposition par certaines compagnies aériennes pour les bébés jusqu’à 8-9 mois

Pour les enfants qui commencent à ramper ou à faire du quatre pattes (à partir de 7-8 mois), la situation se corse puisqu’il va vouloir à tout prix se faire la malle. Vous allez certainement passer beaucoup de temps à lui courir après dans l’avion. Voyez les choses du bon côté, cela va l’occuper et diminuer votre risque de développer une phlébite. Prévoyez donc des petits jouets (livres à toucher, peluches, balles de préhension…) et bien sûr l’indispensable tétine ou doudou. Par contre, évitez hochets et autres jouets sonores qui risqueraient d’agacer vos voisins de siège.

De 1 à 2 ans

Je pense que c’est l’âge le plus difficile car l’enfant marche, ne tient pas en place et ne peut pas vraiment se concentrer sur une activité plus d’une poignée de minutes.Prévoyez donc un petit sac avec quelques petits jouets (livres, figurines, gommettes, petites voitures, crayons de couleur…). Vous pouvez également vous dégourdir les jambes et celles de votre bébé en faisant une petite promenade dans les allées. Je vais donc expérimenter la chose au mois d’août avec Tessa. Je vous en parlerai sûrement en revenant de Colombie.

DSC01707

De 2 à 5 ans :

Les enfants de cet âge-là ont plus de facilité à se concentrer mais prévoyez tout de même une activité différente par heure. Voici quelques exemples :

  • Le coloriage et les cahiers d’activités : De nombreux site proposent des coloriages à imprimer (Tête à modeler, Coloriage à imprimerToupty, Hellokids…) et vous en trouverez certainement l’effigie des héros préférés de votre enfant. Côté matériel, oubliez les feutres ou la peinture (d’ailleurs interdite dans l’avion car liquide) et privilégiez les crayons de couleur. Vous éviterez ainsi les tâches sur les sièges et sur les vêtements. Pensez aussi au fameux cahier de vacances. Ma fille de 6 ans me le réclame chaque été. Optez également pour les autocollants qui ont un pouvoir presque hypnotique sur nos enfants.
  • La pâte à modeler :  Voilà un jeu très apprécié par les enfants en avion. Mais gare au conditionnement ! Au delà de 100 ml, le pot risque de vous être confisqué à l’embarquement. Heureusement, de nombreuses marques proposent désormais des kits de taille adaptée.
  • Les livres : Avant le départ, vous pouvez demander à votre enfant de choisir les livres qu’il a envie d’emporter. Selon la durée du vol, prenez en au moins 4 ou 5 dont un sur votre destination que vous regarderez ensemble.
  • Les jouets : Les petites voitures, poupées, figurines, puzzles ou jeux de constructions ont toujours la côte. Plus originales, les marionnettes à doigts feront aussi la joie des enfants qui adorent inventer des histoires.
  • La tablette : Je sais vous allez me dire que vous ne raffolez pas des écrans pour vos enfants mais s’il y a bien un moment où on peut faire une exception à la règle, c’est bien lors d’un long voyage en avion. Votre enfant vous foutra une paix royale pendant ce temps-là. Vous pouvez téléchargez des jeux ludo-éducatifs qui occuperont votre bambin tout en l’instruisant. Rendez-vous sur le site de Super Julie pour découvrir une sélection d’applications ludiques et pédagogiques super chouettes. Vous pouvez également charger sur tablette son dessin animé préféré qui l’occupera aussi un certain temps.
  • Les jeux de société de voyage : Les éditeurs de jeux de société ont adapté leurs jeux de plateau au format pocket, plus pratique à transporter. Même à 3 000 mètres d’altitude, vous pourrez vous adonner à des parties de Puissance 4, de Bonne Paye, de Cluedo ou encore de 1 000 Bornes.

img_7724.jpg

A partir de 5-6 ans

A partir de 5-6 ans ça devient beaucoup plus facile car ils sont en mesure de se concentrer plus longtemps sur des activités. En tant que grande lectrice, je pense amener une mini-bibliothèque à Louisa avec des livres au format pocket et l’incontournable cahier de vacances. Comme elle aime beaucoup développer son vocabulaire, je pense également lui proposer de faire un petit bac. Le matériel nécessaire est très simple : quelques feuilles ou un cahier et un stylo. Pour le voyage du retour, ce sera l’occasion de lui proposer d’écrire un mini carnet de voyage où elle pourra coucher sur le papier ses souvenirs, ses impressions, ses coups de cœur, ses trouvailles et pourquoi pas coller quelques photos que nous aurons imprimé sur place.

Brother and sister playing with tablet in plane
Sister and little brother sitting in the plane and playing with tablet. The boy is aged 6 and the girl is 9.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s