Théâtre : La vie trépidante de Brigitte Tornade

Quatre enfants, un mari, un boulot, une maison à tenir, et une charge mentale dans le rouge : c’est un marathon non-stop pour Brigitte Tornade, qui slalome entre crises de couple, coups d’État permanents des enfants et ambitions personnelles ! Voici le pitch de la pièce de théâtre que nous sommes allés voir avec chéri samedi dernier au Théâtre Tristan Bernard. Je vous dit ce que l’on en a pensé.

Bienvenue dans la vie trépidante de Brigitte Tornade ! Une mère de famille qui jongle entre son travail, le linge, la cuisine, les rendez-vous chez l’orthophoniste, l’orthopédiste et l’orthodontiste (eh oui chacun de ses enfants est suivi par un spécialiste…). Bref notre vie quotidienne de maman active ! Et ça tout de suite ça me parle et c’est pour cela que j’ai voulu aller voir cette pièce de théâtre, qui se joue jusqu’au 29 février au Théâtre Tristan Bernard.

LA VIE TRÉPIDANTE DE BRIGITTE TORNADE, irrésistible portrait de maman

Charge mentale, partage des tâches domestiques, conciliation vie privée-vie professionnelle, éducation des enfants… Les thèmes abordés par le spectacle sont dans l’air du temps et le spectacle permet de les dédramatiser et d’en rire. C’est très bien écrit, assez drôle. La mise en scène est réussie avec des passages chorégraphiés et des musiques qui donnent du rythme. Le décor avec des fenêtres est ingénieux.

XVM9a87d228-28c4-11ea-8d7f-48bf55d4469e

Gros coup de cœur pour Eléonore Joncquez, la comédienne qui joue Brigitte depuis de nombreuses années car elle a commencé à l’interpréter en 2012, à l’époque où « La vie trépidante de Brigitte Tornade » était une série radiophonique sur France Culture.

J’ai aussi été bluffée par la prestation des enfants. Et oui vous avez bien lu, les enfants du couple Tornade sont sur scène en chair et en os (bon à part le petit bébé qui est représenté par un poupon) et et ils rendent cette pièce encore plus ancrée dans notre vie quotidienne de parents.

Tornade 3

En tant que mère, j’ai bien rigolé car je me suis retrouvée dans une plusieurs scènes mais je dois vous avouer que Fred a été moins réceptif car il a trouvé la pièce un peu trop caricatural, « la mère qui fait tout et le mari qui ne fait pas grand chose », comme il l’a résumé. C’est vrai que chez nous, les tâches ménagères sont parfaitement réparties et Papa Bougeotte fait souvent à manger et m’aide à faire le ménage et les courses. Je pense que le spectacle parle effectivement plus aux femmes qu’aux hommes. Mon chéri a aussi regretté quelques longueurs et scènes inutiles comme l’annonce de la mort de David Bowie – vous ne voyez pas le rapport avec la pièce et ben je vous invite à aller la voir pour comprendre ;-). Vous n’allez pas vous ennuyer !

IMG_9123

Au Théâtre Tristan-Bernard, jusqu’au 29 février. Du mardi au vendredi à 21h, le samedi à 16h et 21h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s