Nos vacances en Ardèche

L’Ardèche a été un véritable coup de coeur pour nous. En me rendant dans cette région, je n’aurai jamais imaginé tombé autant sous le charme. J’étais même triste de partir. Je sais que j’y reviendrai. En attendant, je vous partage nos bonnes adresses et nos jolis spots pour faire des photos.

Trouver un hébergement à Vallon Pont d’Arc

Je vous conseille de trouver un hébergement à Vallon Pont d’Arc. Ce charmant village est idéalement placé, aux portes des Gorges de l’Ardèche. Nous avons réservé un appartement au village de vacances Odalys « Les sources de Manon » mais je ne vous le conseille pas plus que ça car les logements sont plutôt vieillots, mal équipés et mal entretenus. Le seul point positif : ses 2 belles piscines et les jardins des habitations du rez-de-chaussée. Nous avons repéré des campings près du Pont d’Arc, le long des gorges, qui avaient l’air plutôt pas mal. La prochaine fois, on ira plutôt dans ce genre de lieu de vacances plus sauvages.

Faire du kayak dans les gorges de l’Ardèche

Une des premières activités à faire en Ardèche c’est bien entendu de faire du kayak dans les gorges. Nous avons choisi de faire une balade de 3h30 en fin de journée, de 17h à 20h30. C’est bien plus agréable qu’en pleine journée car il y a beaucoup moins de monde (en cette période estivale, l’Ardèche se transforme en autoroute fluviale) et surtout il fait beaucoup moins chaud (on a eu des pointes à 37 degrés). On a réservé notre excursion auprès de Canoyak. Je vous recommande notre guide, Fabien. Il est très pédagogue et surtout super drôle. Grâce à ses briefs, j’ai passé haut la main les rapides alors que j’étais toute seule sur mon kayak. Papa Bougeotte et Louisa étaient ensemble tandis que Tessa était dans le canoë de Fabien (les enfants de moins de 7 ans devant être dans l’embarcation du guide). On a pu faire plusieurs pauses baignade le long du parcours et admirer les magnifiques paysages. Pour nous récompenser après cette randonnée fluviale, le guide nous a offert un petit apéro ardéchois (saucisson, fromage, rosé), au pied du Pont d’Arc, en pleine golden hour.

Si vous comptez faire ce genre de sortie en kayak, n’oubliez pas de prendre vos aquashoes bien pratiques pour marcher sur les galets et des cordons pour vos lunettes pour ne pas les perdre si vous tombez dans les rapides.

Nous avons payé 40€ par adulte et 34€ par enfant de moins de 13 ans. C’est un petit budget mais ça vaut vraiment le coup !

Le fameux Pont d’Arc
Stylées en aquashoes…

Sillonner la route des gorges

Je vous conseille de partir un matin à la découverte de la route des gorges. Déjà, la route est magnifique. A chaque virage, c’est un émerveillement. Tout au long de la route, il y a des balcons spécialement aménagés pour contempler la vue. Les gorges de l’Ardèche sont impressionnantes vues d’en haut. Vous pouvez terminer votre road trip en allant vous baigner dans les gorges, au niveau de Saint-Martin d’Ardèche.

Il y a aussi de jolis spots pour admirer le coucher de soleil qui colorent les rochers dans des teintes ocres et orangées.

Visiter des grottes

La grotte de la Madeleine

L’Ardèche est aussi réputée pour ses grottes. Nous en avons visité plusieurs. Je vous donne un 1er conseil si vous allez dans une grotte : prévoyez une petite laine car les températures n’y excèdent pas les 15 degrés et le taux d’humidité est proche des 100%. Nous avons d’abord découvert la grotte de la Madeleine. Nous avons été émerveillés devant la beauté de la nature. Je ne peux que vous recommander ce voyage souterrain à plusieurs mètres de profondeur avec des stalactites et des stalagmites de calcaire qui forment des sortes de cathédrales naturelles impressionnantes. Nous avons également pu profiter de la vue de dingue depuis le belvédère du site qui surplombe les gorges de l’Ardèche.

La vue depuis le belvédère.

La grotte Saint-Marcel

Nous avons également visiter la grotte Saint-Marcel qui a une particularité : sa cascade de gours. Ca ressemble à des petites piscines à débordement. On a été émerveillés par cette enfilade de plus de 100 bassins de calcite en eau. Ne ratez pas les spectacles de sons et lumières qui animent et colorisent les bassins.

La grotte d’Aven d’Orgnac et sa cité de la Préhistoire

Une autre visite de grotte que je vous recommande c’est celle de l’Aven d’Orgnac. Après avoir descendu 720 marches, on se prend une claque quand on pénètre dans la 1ère salle avec ses 7 000 m² de concrétions diverses et variées. On perd alors toute notion de distance, sous des plafonds de plus de 30 mètres de hauteur… Les stalagmites sont partout ! Elles sont tour à tour gigantesques ou alors extrêmement fines. On dirait des sculptures naturelles avec des formes improbables : « Tour de Pise », « forêt de piles d’assiettes », « palmiers géants ».

La visite se poursuit dans la salle du Chaos où se rend compte du travail de l’eau qui a sculpté la roche calcaire et façonné un chef d’œuvre grandiose. Grâce aux mises en lumière, apparaissent de délicates draperies aux couleurs ocres et brunes qui tombent le long des parois sous l’effet du très très lent ruissellement des gouttes d’eau.

On termine la visite par la salle Rouge creusée par la rivière souterraine qui s’écoulait ici, il y a environ 5 millions d’années. On a assisté à un joli spectacle son et lumière avant de regagner la surface de la terre via l’ascenseur. Et oui je vous rassure vous n’aurez pas à remonter à pied les 720 marches !

Après cette magnifique visite, on a participé aux animations préhistoriques proposées par le site. On a appris à manier la sagaie avec des propulseurs comme faisaient les hommes préhistoriques pour chasser leur proie. On a aussi découvert leur technique pour allumer du feu sans allumettes ni briquet, par percussion, ou par friction, Bref je crois qu’on est prêt pour Koh Lanta ! Ces 2 animations sont comprises dans le prix (Pass Grand Site). Il y a aussi d’autres animations en supplément comme les ateliers Créa’Magnon (lundi : bourses en cuir / mardi : parure / mercredi : peinture rupestre / jeudi : poterie néolithique / vendredi : taille du silex / samedi : peinture rupestre / dimanche : premières écritures (hiéroglyphes & co).

Louisa s’exerce au maniement de la sagaie avec un propulseur
On a appris à faire du feu comme les hommes préhistoriques.

On a terminé notre visite de l’Aven d’Orgnac par la Cité de la Préhistoire, pour découvrir 350 000 ans de trésors, du Paléolithique ancien aux premiers Gaulois. Prénéandertaliens, de l’Homme de Néanderthal jusqu’à l’Homme moderne, Homo sapiens n’ont plus de secret pour nous. Ce musée est hyper intéressant et surtout très interactif (animation 3D, manipulation, tablettes tactiles avec des jeux, animaux naturalisés, maquettes de scènes de vie reconstituées…) pour intéresser les enfants à cette période durant laquelle vivaient nos ancêtres. Louisa, qui a commencé à étudier cette période de l’Histoire, a adoré la scénographie du musée.

Si vous venez le midi, je vous conseille de déjeuner au restaurant situé juste à côté, Les Terrasses de l’Aven d’Orgnac. Nous pensions manger dans un resto attrape-touristes avec de la nourriture congelée et à des prix faramineux mais en fait pas du tout. Nous avons choisi le menu du jour à 16€ avec entrée, plat, dessert et café. Tout était frais, fait maison avec des produits régionaux et les plats super bien présentés. On s’est régalés et la terrasse ombragée était très agréable. Un super rapport qualité prix !

La grotte Chauvet 2

La grotte Chauvet n’a été découverte qu’en 1994. Pour ne pas reproduire les erreurs qui avaient été faites à Lascaux, il a été décidé tout de suite après sa découverte de reconstituer cette grotte pour en faire profiter les visiteurs tout en préservant le site original. Dès l’instant où j’ai pénétré dans la grotte j’ai complètement fait abstraction que c’était une réplique et je me suis laissée emporter par le récit de notre guide qui nous a parfaitement commenté toutes les peintures rupestres qui ornent le site. Elle nous a expliqué les différentes techniques de dessins utilisées par nos ancêtres : peinture à l’ocre rouge, gravure au silex, tracé au doigt ou au charbon. Pendant 1h, le bestiaire, représentant une quinzaine d’espèces, a pris vie devant nous sur les 27 panneaux de la grotte. On est restés un long moment à observer la grande fresque des lions, un panneau monumental de 12 mètres de long d’où surgissent 92 animaux en mouvement.

Zoo préhistorique de l’Aven Marial

Ce n’est pas la sortie que je vous recommande le plus en Ardèche sauf si votre enfant est un grand fan de dinosaures. Nous avons trouvé que le parc était vieillot et mal entretenu. Le propriétaire aurait dû investir dans la rénovation des répliques de dinosaures en les animant. Le T-Rex fait vraiment pitié ! A l’entrée, l’employée nous a donné un livret d’enquête pour enfants en nous précisant que les énigmes étaient dures à résoudre et effectivement c’était une galère. Tessa a vite décroché !

En plus quand nous sommes allés, nous n’avons pas pu visiter la grotte de Marzal car elle était fermée au public à cause du Covid. Nouvelle déception !

Ce que les filles ont préféré c’est jouer les paléontologues à la recherche d’ossements de dinosaures, à l’aide balayettes sous une tente d’explorateurs.

Tarifs : de 5€ à 11,50€

Arpenter les villages ardéchois

Ce que j’aime par dessus tout quand je découvre une nouvelle région, c’est de parcourir les ruelles des villages typiques. Et en Ardèche, on a été servi car des villages il y en a un paquet.

Labeaume

Mon gros coup de coeur revient à Labeaume. Nous avons adoré nous perdre dans ses ruelles pavées et voûtées et ses jardins suspendus, admirer ses jolies maisons en pierre et nous rafraîchir à la plage le long de la rivière Beaume.

Si vous passez par là, n’hésitez pas à grimper jusqu’au belvédère pour admirer la vue sur ce village de charme ardéchois. Il suffit de traverser le pont submersible qui enjambe l’Ardèche et de grimper pendant 600 mètres avant de tourner à droite. Par contre, prévoyez de bonnes chaussures car le chemin est escarpé sur la fin.

Balazuc

Petit village médiéval classé parmi « Les Plus Beaux Villages de France » et labellisé « Village de Caractère » mérite bien son titre. Perchée sur sa falaise en surplomb de l’Ardèche, Balazuc a gardé de nombreuses traces de son passé médiéval : dédale de ruelles tortueuses, passages voûtés sont, avec le château, l’église romane fortifiée et les portes d’enceinte. Ne ratez pas le joli point de vue sur les falaises et l’Ardèche depuis le clocher de l’église romane.

La plage est aussi très agréable pour se baigner. Il y a même une petite guinguette où l’on peut boire un verre ou manger une glace sous l’ombre des platanes. Par contre, fuyez le resto Lou Cigalou ! La nourriture y est infâme (et je pèse mes mots…) et le service pas top ! Son seul atout : sa terrasse ombragée surplombant l’Ardèche.

La vue depuis le clocher de l’église romane
Petite baignade rafraichissante après avoir arpenté les ruelles de Labeaume.

Voguë

Encore un très joli village perché à flanc de falaise, le long de l’Ardèche, sur lequel surplombe un joli château aux quatre tours rondes. On a flâné dans ses ruelles et on a même eu la chance de tomber sur la rue la plus étroite des rues de France, la rue des Puces. On s’est posé boire un verre sur une petite terrasse surplombant l’Ardèche.

Le château de Voguë
La rue des puces, la ruelle la plus étroite de France

Faire les marchés ardéchois

A côté de Vallon Pont d’Arc, je vous conseille d’aller au marché des producteurs de Salavas tous les dimanches matin et les mercredis soir en juillet/août. Il est riquiqui mais il n’y a que des petits producteurs locaux, loin de certains gros marchés comme celui de Vallon-Pont d’Arc ou de Ruoms qui manquent d’authenticité et qui vendent beaucoup de produits Made in China. Nous avons acheté de la vaisselle dans un stand tenu par une potière, des fruits et des légumes bio, des confitures maison, des savons et dentifrices artisanaux et du nougat.

Les marchés nocturnes de Vallon ou de Ruoms, eux par contre, sont très animés et comptent des dizaines de stand dans tout le centre-ville. J’adore cette ambiance festive et conviviale !

Visiter l’usine Melvita

L’année dernière, nous avons visité l’usine L’Occitane en Provence quand nous étions dans le Lubéron, à Manosque. Nous avions adoré le concept ! Cette année, on renouvelle l’expérience en visitant l’éco-usine Melvita (la marque appartient d’ailleurs au groupe L’Occitane depuis 2018) qui se trouve à Lagorce, à 15 minutes de Vallon Pont d’Arc. Je ne savais pas du tout que la marque de cosmétiques bio était ardéchoise. Elle a été fondée par un apiculteur, passionné de botanique,

La visite (45 minutes) est gratuite et très ludique pour les enfants. Nous avons découvert tout le processus de fabrication des cosmétiques, du choix des ingrédients jusqu’aux chaînes de conditionnement. En fin de visite, la guide nous a offert des petites miniatures de leur produit.

Après la visite, on a fait un petit tour à la boutique pour faire le plein de cosmétiques avec une remise de -10% par rapport au prix public. Il y a aussi un petit espace pédagogique où l’on peut découvrir les mille et une saveurs des miels du bar à miels, les vertus des huiles de beauté de l’orgue à huiles, les ingrédients des gammes stars de la marque…

Pensez à réserver votre visite par téléphone au 04 75 88 78 00 ou par mail : réservations.visites@melvita.com. Elles ont lieu du lundi au vendredi.

L’une des spécialités de Melvita : les eaux florales de rose ou de lavande
La jolie boutique où tous les produits Melvita sont à tarif préférentiel (-10%)

Faire du parapente

Nous avons voulu offrir à Louisa une expérience dont elle se souviendra toute sa vie : s’élancer en parapente depuis les montagnes de l’Ardèche. Nous avons réservé le saut (je vous conseille de réserver un créneau dès votre arrivée car il ya beaucoup de demande) chez Taranis Parapente L’école de parapente nous a donné RDV, le matin, sur le col de Meyrand, en plein coeur du Parc Régional des Monts d’Ardèche, à 1h30 de Vallon Pont d’Arc.

Les vols en tandem pour enfant ont uniquement lieu le matin car il y fait moins chaud et du coup le vol est plus tranquille avec moins de turbulences que l’après-midi. Le vol Coccin’Ailes coûte 80€. Le vol découverte pour adultes coûte 90€.

J’ai sauté en même temps que Louisa. J’avais déjà sauté en parapente en Colombie il y a quelques années. J’adore cette sensation de voler comme un oiseau et d’admirer cette vue de folie. Nous en avons pris plein les yeux ! Le seul regret ne pas avoir immortalisé ce moment en photo et en vidéo (mais je n’ai pas osé prendre mon téléphone de peur de le faire tomber…) et l’école de parapente ne nous a pas proposé l’option vidéo.

Pour réserver : 06 56 68 42 14 ou contact@taranis-parapente.com

Visiter le parc animalier des Gorges de l’Ardèche

On a passé une matinée avec les filles au Parc animalier des Gorges de l’Ardèche, à Vagnas où vivent 200 animaux domestiques de races anciennes ou proches de disparaître comme les aurochs, en les plaçant en conservation et pour la reproduction. Ici vous ne trouverez pas de girafes, d’éléphants, de lions ou autres animaux exotiques. Vous pourrez voir des chèvres Cachemire ou de Soay, des alpagas, une génisse Aubrac, des moutons racka, des porcs laineux, des poneys Shetland… Les enfants peuvent même rentrer dans certains enclos comme celui des chèvres ou des poules pour caresser les animaux.

D’ailleurs, je vous conseille d’acheter à l’entrée du parc des petits sachets de grains pour nourrir les animaux et les attirer vers vous.

En plus de la balade dans le parc animalier, d’autres activités (comprises dans le prix de l’entrée) s’offrent aux visiteurs : une balade à poney dans un parcours ludique. original qui change de la simple balade en carrière. Il y a aussi un espace de jeux avec tout plein d’activités : des jeux pour apprendre les empreintes des animaux, découvrir la rivière des chercheurs d’or ou des jeux en bois traditionnels de Mikado géant, d’échasses et d’anneaux.  

Pour se rafraîchir, le parc a également crée, en 2020, un Aquapark avec des jeux d’eau. Le jour où nous avons été, il ne faisait pas très beau. Du coup, nous n’en avons pas pu en profiter. Vous trouverez également des tables de pique-nique pour manger sur place. Le site propose aussi des paniers pique-nique à prix raisonnable.

Tarifs : entrée 11 € pour les adultes et 9 € pour les enfants âgés de plus de 3 ans (une balade en poney est comprise dans le prix). Gratuit pour les enfants de moins de 3 ans. Renseignements au 06 50 04 25 93 ou sur www.parcanimalier07.com

L’Aqua Park avec des jeux d’eau pour se rafraîchir.

Voilà, j’espère que je vous ai donné envie de découvrir l’Ardèche. La prochaine fois, je vous partage la suite de nos vacances dans les Cévennes et à Sète.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Inesonline dit :

    Merci pour ce superbe article. On ne connaît pas cette région qui pourtant est relativement proche de chez nous et effectivement ça a l’air magnifique.

    J'aime

  2. Hoppenot dit :

    Carrément canon tout ce que vous avez pu faire, ça donne envie !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s