Voyager à Medellin en famille autrement

Vous avez été nombreux à suivre nos aventures en famille au mois de juillet en Colombie sur Instagram. D’ailleurs, je vous remercie pour tous vos messages où vous me disiez que vous avez adoré découvrir ce beau pays encore peu connu et qui souffre encore d’une mauvaise réputation alors que c’est une destination qui vaut vraiment le détour. En tout cas, je suis contente de vous avoir donné envie d’y aller. C’est d’ailleurs pour cela que je vous donne ici toutes mes bonnes adresses et mes bons plans kids-friendly. Il y a 2 ans, je vous avais déjà concocté un petit city-guide sur Medellin que vous pouvez retrouver juste ici et que je vais compléter avec ce 2ème article.

 

On vient très souvent en vacances en Colombie et plus particulièrement à Medellin et on commence à bien connaître cette ville immense, la 2ème ville du pays avec ses 2,5 millions d’habitants. Cette année, nous avions envie de découvrir la ville différemment et sortir des sentiers battus. Nous avons fait appel à Cathy de l’agence Kaanas Travel. Cathy est arrivée à Medellin il y a 3 ans pour apprendre l’espagnol et elle est littéralement tombée amoureuse de cette ville et de ses habitants et n’a plus voulu la quitter. Elle a donc décidé de créer son agence de voyage et propose des visites guidées très originales et surtout une approche plus responsable et durable du tourisme, loin du tourisme de masse. C’est vraiment ce qui nous a séduit dans ces visites. Nous avons donc choisi 2 excursions parmi son catalogue :

Graffiti tour dans la Comuna 13

Cathy nous a donné rendez-vous directement à la station de métro El Poblado (le quartier où habite mes parents) direction la station de métro San Javier. Avant de découvrir la « trece », Cathy nous a proposé une petite visite d’un autre quartier populaire avec un moyen de locomotion plutôt original et qui a justement permis de désenclaver ces quartiers pauvres, le Metrocable, un téléphérique ultra moderne. Nous sommes montés jusqu’à la station La Aurora. La vue sur la ville est à couper le souffle ! On est redescendu directement pour prendre un bus direction la Comuna 13.

IMG_6043

Dans les années 90 et 2000, la Comuna 13 était le quartier le plus dangereux de Colombie et même du monde. C’était une zone stratégique du trafic de drogues et d’armes. Elle a été mise à feu et à sang par les 3 grands groupes armés (AUC, FARC et ELN) qui s’affrontaient pour le contrôle du quartier. En octobre 2002, il y a eu très grosse opération de l’armée colombienne pour soi-disant « nettoyer » le quartier. Durant trois jours, plus de 1 000 soldats et policiers, soutenus par des hélicoptères et des véhicules blindés, font le siège de la Comuna 13 pour éliminer ces combattants ultra-violents. L’opération fait de nombreuses victimes collatérales parmi les 140 000 habitants de la favela. Officiellement, on dénombre 11 morts et plus de 200 blessés mais aussi de nombreux disparus, que l’on n’a jamais retrouvé…

IMG_8356

IMG_8375

IMG_8368

IMG_8402

En 15 ans, les extorsions, assassinats et enlèvements ont laissé la place aux fresques murales et aux danses de rue. Les jeunes ont troqué les armes contre des bombes aérosols, comme une alternative à la violence. Aujourd’hui, le quartier s’est transformé en quartier touristique (peut-être même un peu trop quand on voit débarquer des cars entiers de touristes avec des guides avec des micro-casques) et est devenu un lieu incontournable pour les fans de street art et de hip-hop. Des graffitis que l’on retrouve dans tous les coins de rue.

IMG_8452

IMG_8282

IMG_8443

IMG_8470

IMG_8322

IMG_8325

IMG_8423

IMG_8467

IMG_8321

À travers cet art de rue, les habitants du quartier expriment leur colère, leurs revendications et leur espoir. Chaque graffiti porte un message, une idée : l’amour, la famille, la résistance, la justice, la tolérance, la foi, la mémoire… et raconte les épisodes de violence pour ne pas oublier ces années sombres. Cathy nous a parfaitement expliqué la symbolique et l’histoire de toutes ces fresques comme les éléphants qui sont le symbole de la famille, de la mémoire, de la force. Comme les humains, ils pleurent leurs morts. Ou encore le phénix qui est symbole d’immortalité et de résurrection puisqu’il renaît de ses cendres.

IMG_8413

IMG_8397

IMG_8418

IMG_8388

IMG_8408

IMG_8442

img_8349.jpg

IMG_6069

img_60641.jpg

IMG_8398

IMG_8399

IMG_6045

Pour rendre la visite encore plus ludique pour les filles, Cathy leur a même créé tout spécialement un jeu de piste pour retrouver les bons graffitis par rapport à un bout de fresque et chercher le nom de l’artiste et le nom de l’œuvre.

IMG_8284

IMG_8301

IMG_6050

IMG_6054(1)

IMG_8400

IMG_8406

IMG_2064

IMG_6071(1)

IMG_8444

On a arpenté pendant presque 4h les ruelles étroites et escarpées du quartier. Heureusement depuis 2012, l’État colombien a financé l’installation de 6 escalators, qui comme le Metrocable, a permis de désenclaver ce quartier. Les habitants n’ont désormais plus à grimper l’équivalent de 28 étages pour se rendre du bas du quartier aux maisons situées dans les hauteurs.

IMG_6072

IMG_8440
Les escalators qui ont permis de désenclaver ce quartier.

Après cette visite hyper instructive et enrichissante, nous avons eu la chance de déjeuner chez l’habitant. Nous avons été chaleureusement accueilli par Estella et Juan, un couple de septuagénaires qui vit dans le quartier depuis plus de 40 ans. Estella nous a préparé un délicieux repas typique plutôt gargantuesque et nous avons pu échanger longuement avec nos hôtes. Ils nous ont notamment raconté leur vie quotidienne, plutôt compliquée, au temps des conflits armés. Ce sont vraiment des gens admirables et très positifs, que Cathy considère maintenant comme sa famille.

 

IMG_2084

IMG_2082
Le repas succulent concocté par Estela.
IMG_2086
Merci à Estela et Juan pour leur accueil chaleureux.

Je ne peux que vous recommander de faire cette visite avec Kaanas Travel si vous venez à Medellin. Une visite guidée personnalisée (loin des hordes de touristes) que vous pouvez, bien évidemment, faire en famille comme nous. A aucun moment, nous nous sommes sentis en insécurité. Les habitants de la Comuna 13 (comme partout en Colombie, d’ailleurs) sont tous très accueillants, serviables et souriants.

IMG_8458
Des nombreux toboggans sont disséminés un peu partout dans le quartier et pourront bien occuper vos kids.

IMG_8466

IMG_2081

IMG_8427
Un long toboggan en plein cœur de la Comuna 13.
IMG_8337
Une visite guidée très familiale

Tarif : 115€ (400 000 pesos colombiens pour 4 personnes). Le prix comprend :

  • la visite guidée avec un guide francophone
  • les frais de transports publics (métro, bus)
  • le tour en téléphérique
  • le déjeuner chez l’habitant
  • une glace artisanale
  • l’assurance voyage

Notre visite guidée de la Comuna 13 en vidéo.

Dégustation de fruits exotiques dans un marché traditionnel et atelier de cuisine locale

Même si l’on vient régulièrement à Medellin, je n’avais jamais mis les pieds dans un marché traditionnel colombien. Cathy nous a amené dans son quartier de résidence, La Floresta, à la découverte du marché de la Plaza Las Americas. Nous avons déambulé dans les allées de ce grand marché où l’on trouve de tout, de la déco aux fleurs en passant par de la vaisselle, des fruits, des épices ou des légumes, à moindre prix.

IMG_2106
Un marché très coloré et bien achalandé.

IMG_2109

IMG_2111
Une commerçante confectionne des décorations florales pour la Fête des Fleurs qui a lieu au mois d’août.

Elle nous a amené chez un marchand de fruits pour nous faire déguster des fruits exotiques. Forcément on en connaissait certains comme la mangue ou le fruit de la passion mais d’autres nous étaient totalement inconnus. Vous connaissez vous le mangostino, la pittaya, la granadilla ou le lulo ? Si vous faites cette visite, vos papilles vont forcément être en émoi.

IMG_6144(1)

IMG_6151

 

IMG_8972
Saurez-vous reconnaître ces fruits exotiques ?

Pour intéresser encore plus les filles, Cathy a encore sorti son arme magique, un jeu pour apprendre à reconnaître les fruits,  à les nommer (en français et en espagnol) et à les colorier aussi fidèlement que la réalité. Les filles ont adoré !

IMG_8986
Fruits e la passion, mangue, goyave, pittaya, granadilla, lulo… Autant de fruits que vous pourrez déguster au marché Las Americas.

IMG_8977

IMG_8992

IMG_8998

IMG_6156

IMG_2104

IMG_2115

IMG_2122

IMG_2118
Mon coup de cœur : le mangostino !

IMG_2096

IMG_2099

IMG_9005

Après cette visite gourmande, direction la coquette maison de Sirley, une cuisinière émérite qui nous a appris à faire des tamales, une spécialité colombienne à base d’une pâte de maïs, de poulet, de lard (le fameux « chicharron ») ou de ribs de porc, de pommes de terre, de légumes (haricots verts, petits pois, carottes), le tout emballé et cuit dans une feuille de bananier. Les filles ont adoré mettre la main à la pâte et faire leur propre tamale. Pendant les 1h30 de cuisson des tamales, nous avons préparé un bon jus de lulo (fruit très acide à manger cru mais excellent en jus) avant de le siroter dans la grande cour ombragée de Sirley. Nous avons ensuite dégusté nos tamales. Je dois vous avouer que les quelques fois où nous avons goûté des tamales, nous n’avions pas vraiment aimé. Et bien cette cuisinière hors pair, nous a réconcilié avec ce plat colombien.

IMG_9038

IMG_2138

IMG_9024(1)

IMG_2135-1
Les filles aussi ont mis la main à la pâte.

IMG_2152

IMG_2145

IMG_2150

IMG_9088
Et maintenant place à la dégustation sur la jolie terrasse de Sirley.

Sirley a aménagé son garage pour créer une jolie petite boutique où elles vend ses spécialités, des « empanadas » géantes aux saveurs du monde (chaussons fourrés à la viande ou à toutes sortes de choses), Hojaldre. Je vous recommande vivement de lui en commander quelques-unes à déguster par la suite car elles sont vraiment excellentes (4 500 pesos l’unité soit environ 1€).

IMG_6163
Sirlyey dans sa boutique d’empanadas

Tarifs : 171€ (600 000 pesos colombiens) pour 4 personnes. Le prix comprend :

  • la visite du marché avec un guide francophone
  • le transport privé (taxi)
  • la dégustation de fruits exotiques
  • l’atelier de cuisine chez l’habitant
  • le déjeuner
  • l’assurance voyage

Ce qui m’a plu dans ces 2 visites guidées c’est leur aspect solidaire et durable. Notre venue a contribué à soutenir des initiatives citoyennes locales et des familles colombiennes. Depuis qu’elle vit à Medellin, Cathy fait un formidable travail auprès des populations locales. Elle a su tisser des liens très forts avec ses habitants hyper motivés pour faire découvrir la culture et l’histoire de cette ville dynamique et innovante aux touristes français. D’ailleurs c’est pour cette raison qu’elle a baptisé son agence de voyage Kaanas, qui veut dire « l’art de tisser » en langue wayuu, une des ethnies indigènes emblématique de la côte caribéenne colombienne. En effet, dans la tradition amérindienne de ces tribus, le tissage (notamment des fameuses mochilas, sacs traditionnels entièrement tissés à la main) est un travail communautaire.

L’agence Kaanas Travel propose plein d’autres excursions à Medellin et dans les villages comme Guatapé et son fameux monolithe de 220 mètres (El Penol),  Santa Elena et ses producteurs de fleurs, la région du café et même sur la côte des Caraïbes.

Eje-Cafetero-1024x576tzoo.36765.0.629313.Bogotala-piedra-del-penol-guatapae-rock-0042-900x635.jpg.optimalsanta-elena-medellin.abfc617b

Et vous, vous avez déjà fait des excursions durables et responsables ?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s